Publicités

Benzema, l’homme à abattre

« COMMUNION ! »

Le mot est fort et placé en opposition avec une présence de Karim Benzema. La Une de L’équipe laisse peu de place au doute quant à la prise de position du journal et entre ainsi dans une volonté de pression sur le sélectionneur et l’opinion publique. Mais pourquoi Benzema est-il devenu l’homme à abattre ? Comment un joueur de son talent peut il être autant ciblé et non désiré par la presse sportive française ?

L’image écornée d’un garçon qui paye cher ses erreurs

France's Karim Benzema celebrates after scoring againts the Netherlands during their international friendly soccer match at the Stade de France in Saint-Denis near Paris, March 5, 2014. REUTERS/Benoit Tessier (FRANCE - Tags: SPORT SOCCER) - RTR3G379

Karim Benzema ne dispose pas du soutien d’une partie de l’opinion publique, dictée en partie par les polémiques médiatiques constantes et l’impression d’un joueur peu concerné par l’Equipe de France. Benzema n’en est pas à sa première polémique, son parcours en Equipe de France étant semé d’embûches.

Immense promesse française, Benzema est sélectionné par Domenech dès l’âge de 18 ans, et inscrit son premier but dés sa première sélection contre l’Autriche sur une passe de son pote Nasri. Dominant déjà la Ligue 1 très tôt, Benzema est voué à être le futur patron de l’équipe de France. Néanmoins le processus met du temps, Thierry Henry conservant une place qui lui revient de droit malgré un déclin sportif. Ajoutez à cela des débuts difficiles au Real Madrid et le voilà privé de la Coupe du Monde 2010 au profit de Gignac et Cissé.

Un mal pour un bien au vu de l’affaire Knysna ? Oui et non, car malgré sa non-présence au sein de ce fiasco, Benzema est souvent associé dans l’inconscient collectif à cet épisode symbolisant le comportement irresponsable des footballeurs. Très vite, une vidéo de son interview à 18 ans sur RMC refait surface, ses origines lui offrant le dilemme de beaucoup de jeunes footballeurs : l’Algérie ou la France ? Le jeune Benzema, très peu à l’aise dans sa communication commet l’erreur de dire maladroitement que la sélection Française a été choisie même s’il aime l’Algérie car le facteur sportif fait la différence… une interview qui le poursuivra toute sa carrière, comme si aimer son pays d’origine était une tare, en oubliant que oui, sportivement la sélection française offre plus de garanties que la sélection algérienne. Le garçon n’a jamais dit ne pas aimer la France mais les interprétations vont vite en sa défaveur.

Tout cela va être pimenté par le sacrilège suprême pour un footballeur : il ne chante pas la marseillaise ! Comme Platini, Barthez ou Zidane ? Oui, mais aujourd’hui la marseillaise est devenu le symbole de cette tendance stupide au patriotisme exacerbé. Symbole d’une société en quête d’identité, ce qui n’était pas important 15 ou 20 ans auparavant est devenu primordial. On demande à un footballeur de chanter la marseillaise, si possible de pleurer pendant celle-ci, et même d’avoir Napoléon en photo de profil sur twitter.

Benzema n’est donc pas l’archétype du joueur coqueluche des français malgré le fait qu’il soit le meilleur joueur de cette équipe. Cela va encore s’empirer avec l’affaire Valbuena, puis celle où il apparaît comme témoin. En dehors des conclusions judiciaires, dont le dénouement est entre les mains de la justice, cela a été une mise à mort médiatique de Benzema. Des éléments du dossier qui «fuitent» étrangement dans la presse, des unes accusatrices et bien montées afin de faire passer Benzema pour Pablo Escobar dans une affaire où il n’est « que » témoin et tout est mis en œuvre pour un lynchage en règle. Même Manuel Valls, premier ministre, réclame de l’exemplarité pour les footballeurs et ne veut pas de ceux-ci en Equipe de France. Il est vrai que le méchant Benzema, simple footballeur devrait prendre exemple sur la classe politique en termes d’exemplarité. Mais dans ce cas qu’en est-il d’Harlem Désir et Jean-Marc Ayrault ? Quoi qu’il en soit, ses affaires témoignent au moins du caractère douteux et nuisible de l’entourage de Karim Benzema, trop fidèle et trop « street » pour renier ses amis d’enfance. Benzema est le personnage honni des médias, présenté comme trop sulfureux, mais est-ce vraiment le cas ?

 

Un problème pour le groupe ?

1253412-27059737-1600-900-1

 

« Communion, l’équipe charme sans Benzema, pourquoi changer ? »

L’équipe du jour a transmis ses conclusions au gré d’une analyse très poussée basé sur les « sourires », la « joie » et les « câlins » après les buts. Le seul quotidien sportif français nous laisse pantois face à une telle justesse et une telle vision. Donc après cette belle victoire à domicile, le public était content et les joueurs aussi ? Ça nous change de l’ère Benzema, où aucune communion ne se laissait transparaitre, où chaque victoire se terminait par un silence assourdissant et des joueurs stoïques. Merci à Dédé Gignac ou Olive Giroud d’avoir apporté la lumière ?

Pourtant il me semble que chaque victoire en Equipe de France est source de bonheur pour le peuple français, que le stade fête chaque victoire. Vous vous souvenez ? C’était avec Benzema. Damien Degorre, auteur de l’article à charge sur Benzema, avait alors sorti un livre « La naissance d’une équipe ». J’imagine que peu de temps après, il y a à nouveau la naissance d’une équipe, apparemment ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Karim Benzema peut certes, avoir des ennuis médiatiques en dehors du terrain mais dans un groupe il n’a JAMAIS été un handicap ou un souci. Apprécié de la majorité de ses coéquipiers, KB9 a reçu un soutien médiatique à peine déguisé de ses partenaires en équipe de France quant à son absence. Très grand ami de Griezmann, il n’est pas un bad boy ou un mauvais garçon, a sûrement le défaut d’être en retrait des médias et ne pas aimer communiquer : ce qui le dessert beaucoup. Mais n’a jamais été un problème pour un groupe et aucun entraineur ne s’est jamais plaint de l’attitude d’un joueur discret.

La culture de l’instant et l’euphorie d’une simple victoire en amical a donc pris le pas sur la raison et l’objectivité. C’est dommage, d’autant plus qu’on ne parle pas ici d’un simple twittos ou d’un vulgaire polémiste à la Daniel Riolo mais bien de la une du premier média sportif français.

Le jeu et la tentation quant au renouveau offensif de l’EDF

le-buteur-de-l-equipe-de-france-karim-benzema-celebre-l-un-de-ses-deux-buts-lors-du-match-amical-contre-l-armenie-le-8-octobre-2015-a-nice_5442389

Mais si nous nous intéressions au sportif ?

Nous avons presque l’impression que le débat sportif est relégué au second plan (et quand il est abordé, il l’est de manière superficielle en se basant sur de vagues sensations). Il y a une réalité aujourd’hui : le potentiel offensif français a progressé et donne une impression bien supérieure à celui entrevu il y a un ou deux ans. Il est donc automatique d’invoquer l’absence de Benzema pour les médias français pour expliquer ce phénomène. Comment un attaquant de la qualité de Benzema, probablement top 4 européen  à son poste, peut être une tare pour l’équipe de France ? Le problème pourrait s’expliquer par un profil de jeu bouffant le ballon, ne facilitant pas la fluidité du jeu français, là où des attaquants au niveau plus modeste comme Giroud ou Gignac ont un jeu plus simple. Oui, mais il s’avère que justement, le profil de Benzema implique la volonté de s’associer constamment avec ses coéquipiers, un jeu simple et fluide et un altruisme exceptionnel pour un 9. De plus Benzema n’est plus cet attaquant qui décroche beaucoup trop : ses décrochages étant vitaux et importants pour le jeu d’une équipe car ils génèrent du mouvement et du jeu, mais il est également très présent dans la surface, marque très régulièrement et est devenu un redoutable joueur de tête à l’affut des centres. Il est, en ratio de buts marqués/minutes jouées, le meilleur buteur de Liga, sans tirer de pénalty. Au sommet de son art.

On peut se questionner sur le rendement statistique de Benzema en équipe de France, celui-ci étant mi-figue mi-raisin avec de bons passages malgré une équipe globalement faible et offrant peu de jeu durant sa période… mais également un trou noir de plus de 1000 minutes sans marquer, anormal pour un joueur de son rang. Il reste aussi très critiqué pour sa Coupe du Monde 2014 au Brésil où il termina pourtant meilleur buteur Français. Les critiques se basent sur ce quart contre l’Allemagne où la France n’était pas loin mais est resté muette et trop juste face au futur vainqueur. En France, beaucoup estiment que Benzema a raté ce match pendant qu’à l’étranger (et notamment en Espagne) il reçoit suite à ce match la meilleure note française. Pas auteur d’une grande performance il avait pourtant était très présent dans le jeu et avait crée pas mal de situations avec Griezmann, souvent trop juste face à Hummels et Neuer, impériaux ce jour là. Il est celui qui a le plus tenté avec 7 frappes sur les 13 tentatives françaises (dont celle contrée par un arrêt de robot de Neuer à la dernière minute) et a offert deux situations dangereuses à Griezmann. De plus, les accusations d’un joueur qui compte ses efforts ne sont pas recevables, il est le deuxième joueur ayant le plus couru de l’équipe seulement 300 mètres derrière Blaise Runner Matuidi.

Auteur d’une excellente phase de poule, Benzema n’a pas été décisif et n’a pas tenu son rang de « franchise player » par la suite, ce qui entache sa coupe du monde d’un bilan mitigé. Néanmoins il ne peut être tenu responsable de l’élimination française ou encore d’une Coupe du Monde où il serait « passé à côté ».  Si son bilan général en Equipe de France est fait de hauts et de bas, il est à noter qu’il est 8ème meilleur buteur de l’histoire de l’Equipe de France à seulement trois unités du 5ème et que Thierry Henry n’a pas non plus battu le record en ne marquant que face au Brésil et à l’Espagne. De plus il est également le 8ème meilleur passeur décisif de l’histoire, avec 16 passes, non loin du deuxième, un certain Zinedine Zidane (25 passes).

antoine-griezmann-karim-benzema_4925993

Enfin, revenons donc au présent et intéressons nous au futur de l’attaque française à l’Euro. Avec l’émergence d’un potentiel offensif intéressant symbolisé par Griezmann, Martial, Fékir, Coman et l’avènement de Dimitri Payet (sans oublier Kanté au milieu), il serait dommage de ne pas voir ces purs joueurs de ballon s’associer avec Benzema. En effet lors de la dernière sortie de Benzema au stade de France contre le Brésil, il avait comme animation derrière lui, un milieu incluant Schneiderlein – Matuidi – Sissoko – Valbuena. On n’est pas loin du cauchemar pour un attaquant comme Benzema adorant combiner, s’associer et jouer avec ses partenaires. Bien évidemment suite à ce match il a été visé par la presse sportive (toujours aussi inspirée dans ses analyses).

Quoi qu’il en soit, si Gignac a offert un intérim intéressant dans le jeu au delà du but (là où Giroud a marqué mais se trouve toujours aussi peu à l’aise) ce n’était qu’un amical face à une équipe assez faible et offrant beaucoup d’espaces. Lors de l’Euro et des rencontres au couteau face à des équipes de qualité, il parait évident qu’avoir un attaquant de la trempe de Benzema sera d’une aide primordiale et « Monsieur LDC » a l’habitude d’être présent dans ces grands rendez-vous. Alors comment, en aimant le foot, ne pas être tenté de voir Benzema ENFIN associé à une vraie animation offensive et une puissance de feu devant ? Rien n’est succès garanti dans le foot mais pardonnez nous d’avoir la faiblesse de demander à voir ça…

Ultimo Diez a voulu prendre sa plume pour se lever contre cette indigne prise de position et acharnement sur Benzema de la part de la presse française. Si le débat quant aux affaires en cours et sportif peut être posé, l’orientation de l’opinion et les unes et articles à charge semblent tâcher d’une malhonnêteté et volonté de nuire à l’attaquant français. Nous parlons pourtant ici de l’acharnement de L’équipe et d’autres journalistes sportifs : non pas de fameux polémistes enragés sévissant sur RMC ou Canal +. Étant persuadés que Benzema a encore beaucoup à offrir à l’équipe de France, et d’autant plus avec cette équipe, nous n’avons pas la prétention de dire que notre analyse est plus fine, mais quand même… nous pensons avoir raison.

Publicités
About yannislb80 (7 Articles)
Supporter de l'OL et issu de l'école des champions, qui aime donc le football offensif, léché et déteste les tirs aux buts. AHOU

28 Comments on Benzema, l’homme à abattre

  1. tout simplement merci pour votre objectivité.

    J'aime

  2. Rico #Umtiti2016 // 31 mars 2016 à 20 h 06 min // Réponse

    Ok très bien Benzema est le meilleur sportivement pas de soucis là dessus.

    On en fait quoi maintenant des cadres ou des anciens (Matuidi, Lloris, Mandanda, Koscielny, Sissoko, etc …) de l’équipe de France qui ont pas du tout apprécié la façon dont Karim a traité de façon pas très « corporate » un coéquipier ? On leur dit quoi ?

    A chaque fois on parle des problèmes sportifs ou politiques de cette histoire mais on oublie le plus important : le vestiaire et personne n’en parle jamais (même pas des gars sûrs comme vous à U10). Et dans ce cas là, il est très loin d’être à 100% derrière le retour de Benzema.

    J'aime

    • Ca après c’est à voir pour Deschamps avec ses joueurs, savoir si certains sont contre son retour mais je suis pas certain que ce soit le cas. Si le vestiaire l’a laché, alors il n’a plus de chance de revenir.

      J'aime

      • Rico #Umtiti2016 // 2 avril 2016 à 4 h 22 min //

        « Je suis pas certain que ce soit le cas »

        Quand quelqu’un comme François Manardo avec ton son réseau en EDF te sort qu’il fait pas l’unanimité dans le vestiaire, surtout chez les anciens (et on voit bien a quel point DD est quelqu’un de sentimental, attaché à ses soldats qui lui sont fidèles), t’as tendance à le croire. Surtout quand, malgré tout le respect que je ne veux pas te manquer, tu n’as rien de vraiment concret pour me soutenir ton affirmation :s

        Alors je trouve dommage de ne pas inclure dans cet article des éléments, qui vont certes contre ton opinion mais qui font néanmoins la différence pour ceux qui décident vraiment au final. Comme le sélectionneur par exemple, et on sait qu’il n’hésitera pas exclure les fauteurs de trouble dans son monde parfait, peu importe leur impact sportif.

        Au final, il ne fait qu’imiter et prendre exemple sur quelqu’un qui a pas mal compté pour lui et qui lui a permis de remporter le trophée le plus important de sa carrière.

        J'aime

  3. Un acharnement contre Kb, je me pince,on croit rêver! « Ils vont lui pisser dessus,blanc comme un linge le nabot,pense à ta famille je t arrange l affaire »Clairefontaine n est pas la cité, recel, extorsion de fonds,conduite sans permis, crachats sur marseillaise hommage attentats. L honneur et la morale priment avec un maillot national.
    Kb sans façon.

    J'aime

    • Parce que tu considères qu’il n’y a aucun abattage médiatique sur KB ? Tu as des arguments bidons, KB n’a jamais craché sur la Marseillaise, ce n’était pas son INTENTION. T’as un glaire tu le sors, c’est un geste MACHINAL, et en aucun cas son intention était de dénigrer son pays, et de bafouer l’hommage aux attentats du 13 novembre.
      Il s’est mis dans des mouises KB, je te le concède, avec l’affaire Zahia. Mais qu’on lui foute la paix, qu’on lui laisse régler ses affaires de son côté sans en faire des tonnes sur lui. Dans l’inconscient collectif, KB représente la racaille des cités. Il a fait des erreurs, mais le traitement lui étant réservé est abusif. Tu le reconnais j’espère.
      Pour conclure, Karim, dans toutes ses galères, reste un joueur formidable, qui fait jouer ses coéquipiers, qui reconnaît ses erreurs, mais qui en a marre de cet acharnement. Et à raison. Bien que français, je me dis parfois que nous ne le méritons pas. Un joueur d’une telle qualité, le meilleur joueur français de très très loin, est traité comme un assassin dans la presse à chaque tirage, pour des erreurs futiles, alors que deux ans plus tôt, le peuple aimait son Karim Benzema qui plantait à la Coupe du Monde. Je ne peux m’empêcher, personnellement, d’y voir une part de discrimination. Si il s’était appelé Pierre Durand, il aurait été traité autrement. Et honnêtement.. Un Euro, chez nous, devant nos yeux, avec Olivier Giroud (qui s’est d’ailleurs fait griller avec une prostituée alors qu’il est père et marié, les conséquences n’ont pas été à la hauteur de l’acte, si l’on considère le même mode de jugement que pour KB) en pointe, ou pire, avec André-Pierre Gignac, exilé au Mexique, dans un championnat en papier mâché ? Pour nos yeux, et notre plaisir, non merci.

      Aimé par 2 people

    • Tout d’abord, merci pour votre article clair et objectif.
      A tous les détracteurs de France et de Navarre comme Jésus a dit : « que celui qui n’a jamais pêché me jette la pierre »
      Vous parlez, plutôt vous écrivez:
      Vous l’avez insulté, tenus des propos racistes, s’il avait été d’origine israélienne et que vous avez tenus les superlatifs attribués aux juifs ; on aurait crié à l’anti-sémitisme et je pense que cela aurait pris une dimension d’Etat. Mais comme il est d’origine Nord-africaine, c’est différent, c’est juste du racisme!
      Qu’il aime l’Algérie, ce n’est pas un crime que je saches mais pour les néo-colonialistes c’est dur à avaler n’est-ce pas, mais:
      Quand le 1er ministre de LA FRANCE clame son amour pour l’Espagne par contre c’est normal et tous les inculpés à cols blancs qui continuent à gérer notre pays. Cherchez l’erreur !
      Vous parlez de l’affaire Zahia dites-moi combien de lycéens de 19/20ans ont des copines de 15/17ans, sans compter tous ceux qui fréquent des filles de moins de 18 ans (vous en avez peut-être fais parti), mais là bizarre personne ne crie au scandale. Cherchez l’erreur !
      Vous parlez de l’affaire de la sex-tape et du respect vis à vis d’un collège et que pensez vous de PIRES qui a friquoté avec la compagne de son entraîneur Domenech. Cherchez l’erreur !
      Vous parlez de ses fréquentations, pas besoin d’aller dans les cités , lis le livre d’Amaury Leveaux : « sexe, drogue et natation » dans un milieu de la natation et pourtant ils sont toujours là. Cherchez l’erreur !
      Vous parlez de corruption, regardez en direction du basket, il est coupable mais il continue à être au sein de l’ EDF de basket. A nouveau chercher l’erreur !
      Vous parlez de salir l’EDF de foot, il me semble qu’à Knysna, Gignac, Evra, … étaient là et vous souhaitez qu’ils soient là à l’Euro? Cherchez l’erreur !
      Et d’autres ex: Platini etc, etc………………………………
      Dans tout cela où est l’honneur, où est la morale Cherchez bien et surtout réfléchissez ?
      Présent ou absent à l’Euro 2016, nous continueront à lui apporter notre soutien non pas parce qu’il n’a rien à se reprocher au même titre que les autres mais parce que n’aimons pas l’injustice et le parti pris.

      J'aime

  4. Article au sommet factuel en se basant sur des statistiques réelles . Et non pas sur du resentie comme dans la plupart des articles circulants aujourd’hui

    Bravo.

    J'aime

  5. Enfin un article objectif ! Merci !

    J'aime

  6. L’article est vraiment parfait. Merci

    J'aime

  7. C’est un peu facile de dire qu’il ferait mal la communication quand il a dit que son coeur etait à l’Algérie et que la France était pour le côté sportif..

    Pour le crachât pendant la marseillaise, il ne faut pas abuser, je pense qu’il paye une mauvaise coïncidence avec déjà une côte de popularité entachée par l’affaire Zahia en plus du reste.

    L’affaire Zahia parlons en … Les gens devraient s’en cogner! Les gens qui vont aux pires ont bien plus nombreux qu’on le pense sinon elles seraient bien moins nombreuses! Alors Benzema ou un parfait inconnu… Ça ne blesse ni humilie personne à partir du moment où elle etait consentante.
    Ok elle était mineure au moment des faits mais encore une fois, je doute qu’elle ait été honnête sur son âge, et d’ailleurs… L’âge à T’ il était un jour abordé dans leurs conversations! Ils peuvent s’offrir n’importe quelle escort, peut être en aurait il choisi une autre en connaissance de cause.

    Pour la coupe du monde, en étant objectif, ce n’est pas contre l’Allemagne qu’il etait le moins bon mais surtout le match d’avant ou on le voit souvent marcher avec nonchalance et même se faire piquer le ballon sans aucune réaction…. Il ne se met pas à courir… Il regarde le mec partir en restant complètement statique ! Bref personnellement je n’ai pas trouvé cette coupe du monde aussi bien réussie qu’on veut nous le faire croire mais Apres celle de 2010 évidement…on était deja tellement rassuré de ne pas subir une nouvelle humiliation médiatique mondiale!

    Mais voila, l’affaire de la sextape est de loin l’affaire la plus grave! Celle qu’on ne peut pas laisser passer comme on laisse passer celle de Serge Aurier au PSG! Il y a des victimes et des dommages collatéraux à ses actes.
    Si Valbuena n’est plus performant, c’est peut être parce que ce qu’il vit est compliqué! J’imagine que c’est difficile comme situation à gérer quand tout les médias parle de cette histoire (qu’il ne pouvait évidement pas ne pas étaler au grand jour à cause de leur notoriété)
    Il a subit des tas de rumeurs sur cette fameuse video mais également plein de moquerie… Les humoristes, les émissions humoristiques ont sauté sur le buzz avec de fausses se tapés visant à faire rire n’importe qui mais qui doivent l’humilier encore un peu plus.

    Comment pouvons nous laisser Benzema jouer en Equipe de France alors que ce qu’il a fait va probablement peser sur la non sélection de sa victime? Quelle image pour les jeunes? Quelle image pour la France? C’est à donner des idées aux joueurs pour l’avenir qui seraient trop en concurrence à leur goût afin de les écarter d’un groupe !

    Sinon les statistiques on les fait parler comme veux … Bientot meilleur buteur? 2 eme meilleur passeur? Ok mais si tu dis qu’il a le meilleur ratio but/temps de jeu avec le réal alors fait la même comparaison en EDF et je doute que son ratio soit très glorieux! Surtout avec 1000 minutes de vide !

    Pour conclure, sa responsabilité dans la sextape ne peut pas ne pas être sanctionnée. Sans compter le gros risque non négligeable que cela se passe mal dans le vestiaire car en tant que coéquipier… Ça ne doit pas être simple de faire confiance à un mec qui est capable de te revendre ta sextape! Et Valbuena doit surement avoir des coéquipiers qui le défendent dans cette équipe… Si les 2 sont absent, je pense qu’à ça aura au moins le bénéfice de ne pas créer de tensions dans le groupe et donc d’avoir un groupe en harmonie et concentré uniquement sur l’euro.

    J'aime

  8. Très bon article et surtout très objectif, je ne vois pas pourquoi mettre a l’écart de la sélection un joueur aussi bon, jouant au real et ayant des statistiques de top joueur mondial. Joueur beaucoup trop critiqué à cause de ses origines et sous estimé.

    J'aime

  9. OK, je veux bien entendre que Benzema est actuellement le meilleur joueur français mais j’apprécierais que les raisons qui poussent à ne pas le voir en EDF soient un peu plus respectées. Parce que se faire traiter de vieux beauf raciste dès qu’on le critique, c’est assez insupportable. Perso, je ne veux pas le voir, et s’il s’appelait Pierre Durand (ou Eric Cantona…), ce serait la même.
    1) Il n’a jamais apporté ce qu’on attendait de lui en EDF. Et c’est pas la peine de compter ses kilomètres parcourus ou je ne sais quoi, il n’a jamais porté l’équipe de France à la hauteur de son talent, point barre. Et je ne vois pas en quoi on devrait être persuadé qu’il en sera forcément autrement à l’Euro.
    2) Balayer d’un revers de la main les nombreuses histoires ayant façonné l’image d’un branleur arrogant est un peu facile. D’accord, certaines d’entre elles sont exagérées, voire inventées (ex : le crachat), mais certaines sont avérées et dressent le portrait qu’on connaît. Je sais, même si on le voit comme un abruti immature, on pourra dire que ça relève de sa vie privée et qu’il est footballeur, pas homme politique (son devoir d’exemplarité n’a pas à être aussi important). Mais je le soupçonne fortement de n’avoir pas toujours fait le nécessaire pour favoriser l’intégration de certains joueurs ou, d’une manière générale, l’ambiance dans le vestiaire. Et je pense que la manière dont il a traité Valbuena est révélatrice.
    Pour répondre à la comparaison avec Giroud et sa prostituée, si Benzema avait été mêlé une seule fois à une histoire de coucherie (comme Giroud), on lui aurait pardonné. D’ailleurs, ce n’est pas ce qu’on a fait pour Zahia ?

    Je ne sais pas ce qui se passera si Benzema revient pour l’Euro. Si Deschamps le prend, je serai derrière lui et je crierai de joie s’il marque, je n’ai aucun problème à assumer ça.
    Mais je pense que l’EDF n’a pas « besoin » de lui. Tout comme elle n’a pas eu « besoin » de Ribéry il y a 2 ans.

    Aimé par 2 people

  10. Article très objectif…J’ajouterai une chose en complément de cette analyse qui peut expliquer cet acharnement, c’est que « aujourd’hui » qu’on le veuille ou non, les Benzema, Ribéry, Nasri ou Anelka (de son temps) intronisés « caîds » ou « rakail » par les politiques et la presse sont les plus bankables pour ces derniers….allez savoir pourquoi…

    Aimé par 1 personne

  11. Il faut BEN ARFA, avec 7 attaquants et 7 arrières, au lieu de 8, au moins on ne pourra pas évoquer la discrimination…De plus, Benzema avec les bleus, il a apporté quoi?

    J'aime

  12. Article intéressant, et qui a le bon gout de contrebalancer ce qu’on peut lire ailleurs. Cependant, il fait la même chose, mais en sens inverse. Et on peut lui reprocher quelques choses à mon sens (je me permets de citer certains passages) :

    * « comme si aimer son pays d’origine était une tare, »
    L’Algérie n’est pas son pays d’origine. C’est celui de ses parents (ou de ses grand-parents). C’est un détail mais quand même.

    * « Karim Benzema peut certes, avoir des ennuis médiatiques en dehors du terrain mais dans un groupe il n’a JAMAIS été un handicap ou un souci. »
    Faire chanter un pote ou un coéquipier (pas besoin d’être pote), pour moi c’est déjà poser problème dans un groupe. C’est tout bête mais c’est quand même une réalité à ne pas négliger.

    « Des éléments du dossier qui «fuitent» étrangement dans la presse »
    Il faudrait voir à faire comme si cela n’existait pas. C’est toujours le cas (on peut le déplorer ou non, la question n’est pas là) et dans toutes les affaires, la plupart bien plus importantes ou graves que celle-ci. Ce n’est pas un sort réservé au seul Karim Benzema.

    « Mais si nous nous intéressions au sportif ? Nous avons presque l’impression que le débat sportif est relégué au second plan (et quand il est abordé, il l’est de manière superficielle en se basant sur de vagues sensations) »
    C’est obligatoire que le point sportif soit relégué au second plan. C’est une obligation. Le type s’est quand même comporté comme un moins que rien en faisant chanter un de ses potes. On ne parle pas ici de traiter un de ses coéquipiers de brêles ou son entraineur de pipe ultime comme a pu le faire Aurier. Non, on parle d’une affaire de chantage ; qui va (sans doute) aller au pénal.
    Comment à partir de là faire comme si de rien n’était et ne s’attacher qu’au sportif ? C’est totalement impossible. Impensable même.

    Enfin, concernant l’homme à abattre, un peu de calme : Benzema a été soutenu de façon totalement irraisonnée par tout le football français. Valbuena dans l’histoire ? Rien ou pas grand chose. Un soutien du bout des lèvres et encore.
    L’inverse se serait produit, je suis persuadé (mais ce ne sont évidemment que des suppositions) que Valbuena aurait été enfoncé par le monde du football français dans son ensemble, aurait sans doute été radié de l’Équipe de France (et je suis même à parier qu’Aulas l’aurait même licencié) et Benzema aurait reçu des soutiens appuyés de partout.

    Que Benzema soit un excellent joueur et un des meilleurs attaquants d’Europe, c’est un fait (on n’est pas un indéboulonnable de l’attaque du Real depuis plusieurs saisons sans avoir un immense talent). Que L’Équipe ou d’autres commentateurs tentent d’enfoncer Benzema par son jeu, ses stats ou ses attitudes sur un terrain, c’est effectivement ridicule (et surtout c’est mensonger). Il vaudrait mieux qu’ils assument plutôt en disant qu’ils ne souhaitent pas Benzema à cause de cette histoire, point barre.

    Aujourd’hui, Benzema est sur le point de rater l’Euro, et c’est une grosse perte tant il est talentueux. Mais s’il le rate, il ne le devra qu’à lui même. Pas à L’Equipe ou Daniel Riolo. C’est lui seul qui s’est mis dans cette situation en se comportant comme une raclure. Personne d’autres. Il faudrait voir à ne pas l’oublier.

    Aimé par 2 people

  13. Article intéressant, et qui a le bon gout de contrebalancer ce qu’on peut lire ailleurs. Cependant, il fait la même chose, mais en sens inverse. Et on peut lui reprocher quelques choses à mon sens (je me permets de citer certains passages) :

    * « comme si aimer son pays d’origine était une tare, »
    L’Algérie n’est pas son pays d’origine. C’est celui de ses parents (ou de ses grand-parents). C’est un détail mais quand même.

    * « Karim Benzema peut certes, avoir des ennuis médiatiques en dehors du terrain mais dans un groupe il n’a JAMAIS été un handicap ou un souci. »
    Faire chanter un pote ou un coéquipier (pas besoin d’être pote), pour moi c’est déjà poser problème dans un groupe. C’est tout bête mais c’est quand même une réalité à ne pas négliger.

    « Des éléments du dossier qui «fuitent» étrangement dans la presse »
    Il faudrait voir à faire comme si cela n’existait pas. C’est toujours le cas (on peut le déplorer ou non, la question n’est pas là) et dans toutes les affaires, la plupart bien plus importantes ou graves que celle-ci. Ce n’est pas un sort réservé au seul Karim Benzema.

    « Mais si nous nous intéressions au sportif ? Nous avons presque l’impression que le débat sportif est relégué au second plan (et quand il est abordé, il l’est de manière superficielle en se basant sur de vagues sensations) »
    C’est obligatoire que le point sportif soit relégué au second plan. C’est une obligation. Le type s’est quand même comporté comme un moins que rien en faisant chanter un de ses potes. On ne parle pas ici de traiter un de ses coéquipiers de brêles ou son entraineur de pipe ultime comme a pu le faire Aurier. Non, on parle d’une affaire de chantage ; qui va (sans doute) aller au pénal.
    Comment à partir de là faire comme si de rien n’était et ne s’attacher qu’au sportif ? C’est totalement impossible. Impensable même.

    Enfin, concernant l’homme à abattre, un peu de calme : Benzema a été soutenu de façon totalement irraisonnée par tout le football français. Valbuena dans l’histoire ? Rien ou pas grand chose. Un soutien du bout des lèvres et encore.
    L’inverse se serait produit, je suis persuadé (mais ce ne sont évidemment que des suppositions) que Valbuena aurait été enfoncé par le monde du football français dans son ensemble, aurait sans doute été radié de l’Équipe de France (et je suis même à parier qu’Aulas l’aurait même licencié) et Benzema aurait reçu des soutiens appuyés de partout.

    Que Benzema soit un excellent joueur et un des meilleurs attaquants d’Europe, c’est un fait (on n’est pas un indéboulonnable de l’attaque du Real depuis plusieurs saisons sans avoir un immense talent). Que L’Équipe ou d’autres commentateurs tentent d’enfoncer Benzema par son jeu, ses stats ou ses attitudes sur un terrain, c’est effectivement ridicule (et surtout c’est mensonger). Il vaudrait mieux qu’ils assument plutôt en disant qu’ils ne souhaitent pas Benzema à cause de cette histoire, point barre.

    Aujourd’hui, Benzema est sur le point de rater l’Euro, et c’est une grosse perte tant il est talentueux. Mais s’il le rate, il ne le devra qu’à lui même. Pas à L’Equipe ou Daniel Riolo. C’est lui seul qui s’est mis dans cette situation en se comportant comme une raclure. Personne d’autres. Il faudrait voir à ne pas l’oublier.

    Aimé par 1 personne

  14. Benzema a bénéficié d’un statut privilégié en EDF incompréhensible durant sa longue traversée du désert de plus de 1000 mn sans marquer le moindre but (« record du monde ») contre des équipes bien souvent très faibles. A une autre époque, les sélectionneurs auraient vite fait de virer la chèvre devant pour en essayer une autre.
    Il n’a pas le niveau international et fait seulement illusion au Real car il est entouré de vrais cracs (Ronaldo, etc) qui lui offrent des ballons de buts que même ma grand mere elle peut mettre le but. Et des buts au Real ils en mettent des valises car ils jouent contre des équipes d’un niveau largement inférieur en dehors du Barca, Atletico.
    Ça n’est que justice qu’il disparaisse enfin de nos écrans radars.

    J'aime

  15. ULTIMO DIEZ – merci pour la qualité de votre article sur BENZEMA , tant sur le fond que sur la forme – en toute objectivité ,que reproche -t-on à KB ? Il n ‘est pas condamné et doit bénéficier comme tout Français de la présomption d’innocence – que lui reproche -t-on ?
    il suscite des torrents de jalousie par sa réussite – je n’ose évoquer ses origines …..
    Cette  » affaire  » Benzéma rappelle étrangement ……L’ AFFAIRE DREYFUS !

    J'aime

  16. Un acharnement sur Benzema ! Ont sort la guiotine ???

    J'aime

  17. tres bonne analyse que je partage.

    J'aime

  18. Enfin un article sérieux.
    MERCI pour cette objectivité.

    J'aime

  19. Merci tout d’abord pour votre billet « de vérité » et merci aussi à toute cette presse et commentateur sportif » car ceci a permis aux sélection D’Algerie, du Maroc, de Tunisie de faire signer en toute simplicité les futurs talents de demain.

    Voici au moins une bonne raison qui permettra à tout ses jeunes footballeurs binationaux et bourré de talents de prendre consciences du « traitement médiatique du fait d’appartenir à une certaine Origine » pour qu’enfin ils ouvrent les yeux sur ce pays qu’on n’aime ou l’on n’a grandis mais qui continue à nous traiter avec beaucoup d’injustice et de condescendance.

    Merci.

    J'aime

  20. Tout d’abord, merci pour votre article clair et objectif.
    A tous les détracteurs de France et de Navarre comme Jésus a dit : « que celui qui n’a jamais pêché me jette la pierre »
    Vous parlez, plutôt vous écrivez:
    Insultes, des propos racistes, s’il avait été d’origine israélienne et que vous ayez tenus les superlatifs attribués aux juifs ; on aurait crié à l’anti-sémitisme et je pense que cela aurait pris une dimension d’Etat. Mais comme il est d’origine Nord-africaine, c’est différent, c’est juste du racisme!
    Qu’il aime l’Algérie, ce n’est pas un crime que je saches mais pour les néo-colonialistes c’est dur à avaler n’est-ce pas, mais:
    Quand le 1er ministre de LA FRANCE clame son amour pour l’Espagne par contre c’est normal et tous les inculpés à cols blancs qui continuent à gérer notre pays. Cherchez l’erreur !
    Vous parlez de l’affaire Zahia dites-moi combien de lycéens de 19/20ans ont des copines de 15/17ans, sans compter tous ceux qui fréquent des filles de moins de 18 ans (vous en avez peut-être fais parti), mais là bizarre personne ne crie au scandale. Cherchez l’erreur !
    Vous parlez de l’affaire de la sex-tape et du respect vis à vis d’un collège et que pensez vous de PIRES qui a friquoté avec la compagne de son entraîneur Domenech. Cherchez l’erreur !
    Vous parlez de ses fréquentations, pas besoin d’aller dans les cités , lisez le livre d’Amaury Leveaux : « sexe, drogue et natation » dans un milieu de la natation et pourtant ils sont toujours là. Cherchez l’erreur !
    Vous parlez de corruption, regardez en direction du basket, il est coupable mais il continue à être au sein de l’ EDF de basket. A nouveau chercher l’erreur !
    Vous parlez de salir l’EDF de foot, il me semble qu’à Knysna, Gignac, Evra, … étaient là et vous souhaitez qu’ils soient là à l’Euro? Cherchez l’erreur !
    Et d’autres ex: Platini etc, etc………………………………
    Dans tout cela où est l’honneur, où est la morale Cherchez bien et surtout réfléchissez ?
    Présent ou absent à l’Euro 2016, nous continueront à lui apporter notre soutien non pas parce qu’il n’a rien à se reprocher au même titre que les autres mais parce que n’aimons pas l’injustice et le parti pris.

    J'aime

  21. Mec ta écrit le meilleur article et le plus vrai que j’ai pu lire sur benze.

    J'aime

  22. Alerte incohérence ! Vous moquez l’emballement d’un grand média, après un simple match amical réussi, encourageant à se passer de Benzema, et expliquez que cette performance ne signifie rien (sous-entendu face à des plots et une équipe en carton). Puis vous vous servez de ce même match pour arguer du fait que Benzema aurait (encore davantage qu’avant) brillé grâce aux joueurs talentueux qui y étaient et s’y sont illustrés, lesquels n’étaient pas alignés avec lui auparavant. Avec « l’avènement de Payet » et la citation de Coman ou Kanté, pourtant simples promesses à l’heure actuelle, plutôt que joueurs confirmés et valeurs sûres. Faudrait savoir. Du coup, ce match amical servait à rien ou à quelque chose ? Et les performances de l’équipe et des joueurs signifiaient rien ou quelque chose ? Et on s’emballe vite ou pas ? C’est selon le sens du vent, quand ça arrange apparemment. L’exercice du billet d’humeur encourage à la prise de position, donc à la subjectivité, mais il n’interdit ni la cohérence ni l’honnêteté intellectuelle.

    J'aime

  23. Alerte incohérence ! Vous moquez l’emballement d’un grand média, après un simple match amical réussi, encourageant à se passer de Benzema, et expliquez que cette performance ne signifie rien (sous-entendu face à des plots et une équipe en carton). Puis vous vous servez de ce même match pour arguer du fait que Benzema aurait (encore davantage qu’avant) brillé grâce aux joueurs talentueux qui y étaient et s’y sont illustrés, lesquels n’étaient pas alignés avec lui auparavant. Avec « l’avènement de Payet » et la citation de Coman ou Kanté, pourtant simples promesses à l’heure actuelle il me semble, plutôt que joueurs confirmés et valeurs sûres. Faudrait savoir. Du coup, ce match amical servait à rien ou à quelque chose ? Et les performances de l’équipe et des joueurs signifiaient rien ou quelque chose ? Et on s’emballe vite ou pas ? C’est selon le sens du vent, quand ça arrange apparemment. L’exercice du billet d’humeur encourage à la prise de position, donc à la subjectivité, mais il n’interdit ni la cohérence ni l’honnêteté intellectuelle.
    J’étais content de lire un article à contre-sens de la plupart des grands médias effectivement, car il faut toujours sortir des prises de position manichéennes pour y voir plus clair, équilibrer le débat. Mais vous tombez dans le même panneau, à l’extrême opposé… Dommage.

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Coach ZIZOU – Ultimo Diez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :